Pin
Send
Share
Send


Il verbe faire appel provient de appelāre, un mot latin qui peut être traduit par "Appel" . Le concept est utilisé pour nommer l'action de recourir à une personne ou à une entité que, par sa sagesse, son discernement ou son autorité, est en mesure de résoudre ou résoudre un problème .

Par exemple: "Je vais faire appel au président de la compagnie pour voir s'il peut m'aider avec ce problème.", "Je n'ai à faire appel à personne, je peux résoudre le problème moi-même", "Si le gouvernement ne renverse pas sa décision, nous ferons appel aux organisations de défense des droits de l'homme".

L'utilisation la plus commune de la notion est dans le domaine judiciaire. L’appel, dans ce contexte, implique de saisir un palais de justice ou à un juge de instance supérieure inverser une décision prise par une couche inférieure.

L'appel est un ressource procédurale qui prétend que la juridiction supérieure rectifie une décision d'une juridiction inférieure, toujours en se conformant aux dispositions de la lois . L'appel apparaît lorsque l'une des parties à un litige n'est pas satisfaite de la décision d'un tribunal ou d'un juge. Face à cette situation, il décide de faire appel à une instance supérieure pour réviser la décision et, s’il trouve une faute quelconque, il est responsable de la corriger par une nouvelle phrase. Lorsqu'il n'est plus possible de faire appel, on dit que la peine reste ferme .

De la même manière, nous ne pouvons pas ignorer que, dans la logique, on utilise un terme ou une expression incluant le verbe qui nous occupe maintenant. Nous faisons référence à l'appel aux émotions.

Cette expression, nous devons exposer qu’il s’agit d’une erreur (un argument qui semble valable mais qui ne l’est pas) et qui vise à manipuler les émotions de la personne qui est en face. De cette manière, cette ressource est choisie au lieu d'utiliser un argument réel et vrai, valide, afin de cacher quelque chose.

De plus, nous ne pouvons pas oublier qu’il existe plusieurs types d’erreur qui utilisent le verbe qui nous concerne. Plus précisément, parmi eux, nous pouvons souligner:
- Appel au ridicule, qui consiste à exposer les arguments de l'autre personne comme ridicules.
- Appel aux conséquences. Il s'agit essentiellement de pouvoir répondre à l'argument d'une autre personne en se servant de l'exposé des conséquences négatives ou positives que cela peut avoir.
- Appel à craindre. Dans le cadre de la logique, cette erreur est utilisée à de nombreuses reprises, consistant à utiliser des mensonges et une tromperie pour appuyer un argument ou une position. Fondamentalement, ce que l’on cherche à faire, c’est augmenter la crainte et les préjugés de la personne à qui elle est adressée. Un exemple de ce qui précède serait la phrase suivante: "Si vous n'agissez pas maintenant correctement, alors il sera trop tard."

Le idée faire appel est également utilisé, au sens large, comme synonyme de convoquer ou de poursuivre en justice : "Le président a tenté de faire appel à l'émotivité des citoyens en demandant leur soutien", "Le candidat officiel cherche à faire appel à la peur pour que les gens continuent à soutenir leur projet politique".

Vidéo: Grèvage forcé - L'appel trop con de Rire & Chansons (Juin 2021).

Pin
Send
Share
Send