Pin
Send
Share
Send


Il adjectif flatteur Il est utilisé pour se qualifier tel ou tel flatteur . Le verbe lisonjear, à son tour, fait référence à plus plat, loar ou condescendant .

Par exemple: «C'était tellement flatteur que, au lieu de me conquérir, ça m'a énervé», "Le journaliste a publié un article flatteur du délinquant qui a provoqué l'indignation de nombreuses personnes", "Lisonjero avec le public, le chanteur a dit sur scène que c'était le meilleur public du monde".

Selon le Académie royale espagnole (RAE ), ongle flatterie -terme dérivé du mot occitan lauzenja- c'est un compliment affecté qui est prononcé pour obtenir la faveur, la volonté ou la sympathie d'un individu. Celui qui est flatteur, par conséquent, cherche à s'incarner avec quelqu'un par la louange.

Plusieurs fois, l'homme flatteur encourt la flatterie . Supposons qu'un employé passe trop de temps à louer son patron avec des expressions du genre "Vous avez toujours de bonnes idées!", "L'entreprise ne pouvait pas avoir un meilleur leader que vous" et "C'est un plaisir de travailler sous vos ordres". Pour le reste des travailleurs, ce sujet est une flatterie qui ne compte que bien paraître avec son supérieur pour obtenir des avantages personnels.

Cela rend l'adjectif généralement utilisé de manière péjorative ou même agressive. Lors de la qualification d'une femme ou d'un homme en tant que flatteur, il est destiné à marquer que son intention est de captiver ou d'enchanter celui qui peut le favoriser avec quelque chose, que l'exprimé soit vrai ou qu'il coïncide avec la pensée. En prenant l'exemple précédent, l'employé peut croire que son patron est incompétent mais, au contraire, il lui dit qu'il admire sa capacité.

Il est important de noter que dans le dictionnaire RAE nous trouvons un second sens qui ne parle pas de flatterie exagéré, mais simplement quelque chose qui ravit ou plaît aux sens. Par exemple, nous pouvons parler d'une "mélodie flatteuse" ou d'une "brise flatteuse".

Cela dit, nous pouvons avoir une idée assez claire de la signification et de la connotation du mot flatteur . Il est nécessaire de préciser que, bien qu'il ne s'agisse pas d'un concept trop complexe ou difficile à comprendre, il n'est pas fréquemment utilisé dans le langage courant.

Pour cette raison, nous verrons ci-dessous certains des synonymes les plus courants, qui peuvent être utilisés pour le remplacer dans différents contextes. Tout d'abord, nous verrons ceux qui se réfèrent au sens de "personne qui flatte": flatteur, flatteur, flatteur, gratuit et cobista. En revanche, nous avons les synonymes de "quelque chose qui ravit": satisfaisant, agréable et agréable.

Cette différence que l'on peut apprécier entre les deux sens est vraiment curieuse: le même mot qui sert à décrire une action écoeurante, parfois à double intention, peu spontanée, nous permet aussi d'adjecter une situation agréable et agréable comme le son d'un beau mélodie ou brise d'après-midi face à la mer. On peut dire que la raison est la différence entre les types de noms, puisque dans le premier cas c'est toujours un être humain, alors que dans le second cas, un objet ou un phénomène météorologique, par exemple.

En ce qui concerne son étymologie, les spécialistes des langues ont plus d'un la théorie concernant votre arrivée au formulaire provençal lauzenja, mentionné ci-dessus. Pour beaucoup, l'origine de ce mot et aussi du français losenge est dans un fráncico, lausinga, qui pourrait être traduit par "trapacería ou tromperie" et qui a été recueilli en latin médiéval perdre.

Cependant, d'autres privilégient une origine latine qui part du terme occitan lauze, dérivé à son tour de laus laudis (louange ) et son verbe correspondant laudare (louange) Une des complications survient devant l'homophone français losange, qui désigne un gâteau plat dont l'origine confond certains avec flatterie.

Pin
Send
Share
Send